Fiche : caractéristiques
du
marchand de biens

 

Un métier qui n'englobe pas que l'achat vente d'immobilier




 

 

Dénomination : marchand de biens – rénovateur.

Nature de l’activité : commerciale.

Activités développées (achat/vente) : biens immobiliers, parts ou actions de sociétés, fonds de commerces, terrains à bâtir.

Vente à la découpe (appelée aussi la vente par lots) : autorisée.

Code APE : 6810 Z

Réglementation de la profession : aucune. Il devra respecter la réglementation applicable aux commerçants et à quelques prescriptions fiscales liées à cette activité.

Diplômes obligatoires : aucun.

Formation obligatoire : aucune.

Connaissances nécessaires : la profession de marchand de biens n’est pas réglementée. Toutefois, il doit connaître la réglementation sur les différents volets de son activité : vente, préemption, infos en cas d’achat d’un bien loué, rénovation, permis de construire nécessaire selon les travaux, lois régissant l’immobilier, etc..

Autorisation (s) obligatoires d’exercer (s) : aucune.

Structure juridique : soit à titre personnel (entreprise individuelle. Non conseillée), soit en société (avec un seul associé : EURL ou SASU ou plusieurs : SAS, SARL, etc.). Structure conseillée : SAS ou SASU à capital variable.

L’activité peut être exercée à partir de son domicile.

Matériel de départ (minimum) : un ordinateur, téléphone, photocopieur, meuble de rangement pour les dossiers (indispensable d’être très bien organisé).

Délai dans lequel le bien acheté doit être revendu : 5 ans et 2 ans dans certaines circonstances.

Délais demandés par diverses étapes : comptez environ 3 mois entre la signature de l’engagement d’achat, la signature chez le notaire et la prise de possession du bien immobilier. Quand à la rénovation et remise aux normes s’il y a lieu, il est difficile de fixé un délai. Raisonnablement, il faut compter entre 3 et 15 mois compte tenu des imprévus, il faut prévoir large. Attention : la revente doit avoir lieu dans les 24 mois pour bénéficier de certains avantages fiscaux.

Limitation de la marge bénéficiaire : aucune limite.

Marge bénéficiaire généralement constatée : 11 à 15 %, voire plus.

Fonds de roulement (BFR) : Etant donné que les banques sont plutôt frileuses pour les achats de biens immobiliers et ne financent qu’à hauteur de 60 à 80 % maximum.

Frais de notaire réduits pour les biens immobiliers : 2 et 4 % au lieu de 7 à 8 % habituellement.

 

Autres articles sur le même thème pouvant vous intéresser

Activités du marchand de biens
Questions et réponses sur le marchand de biens

 

© Éditons Juridiques Pratiques - Devenir-MarchandDeBiens.com - 111, avenue Victor Hugo 75784 Paris cedex 16

Contact par mail - REGISTRE DU COMMERCE : Paris 510515661 - Tél : (messages SMS) 07 83 29 39 54 -
HEBERGEMENT : OVH 59100 Roubaix. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : John Martial.